Paroisse Saint-Hélier, Rennes
http://saint-helier.net/V-A-D-Visites-a-Domicile
        V.A.D. : Visites à Domicile

V.A.D. : Visites à Domicile

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir

Les visites à domicile sont expliquées ci-dessous.
L’objectif de ces VAD est d’aller à la rencontre des personnes qui habitent sur le
territoire de la paroisse.
Si vous êtes intéressé(e), consultez la prochaine date prévue soit coloonne de gauche dans les Mots-clé en cliqaunt sur "Va.d." soit dans la colonne agenda de droite sur le calendrier à samedi..


Comment faire cette V.A.D.?quelques étapes simples ou des clés pour s’y mettere à l’aise

On peut lire aussi le livre du P.Eric Jacquinet et du P.Yves Guerpillon : " frappez et l’on vous ouvrira ", livre à demander à la paroisse.

La Bulle papale "MISERICORDIAE VULTUS" nous dit qu’on ne peut recevoir la Miséricorde Divine sans avoir l’impérieux souci d’en transmettre l’annonce autour de nous.

"Misericordiae VultusBULLE D’INDICTION DU JUBILÉ EXTRAORDINAIRE DE LA MISÉRICORDE Comme on peut le remarquer, la miséricorde est, dans l’Ecriture, le mot-clé pour indiquer l’agir de Dieu envers nous. Son amour n’est pas seulement affirmé, mais il est rendu visible et tangible. D’ailleurs, l’amour ne peut jamais être un mot abstrait.

Par nature, il est vie concrète : intentions, attitudes, comportements qui se vérifient dans l’agir quotidien. La miséricorde de Dieu est sa responsabilité envers nous. Il se sent responsable, c’est-à-dire qu’il veut notre bien et nous voir heureux, remplis de joie et de paix.

L’amour miséricordieux des chrétiens doit être sur la même longueur d’onde. Comme le Père aime, ainsi aiment les enfants. Comme il est miséricordieux, ainsi sommes-nous appelés à être miséricordieux les uns envers les autres.

10. La miséricorde est le pilier qui soutient la vie de l’Eglise. Dans son action pastorale, tout devrait être enveloppé de la tendresse par laquelle on s’adresse aux croyants. Dans son annonce et le témoignage qu’elle donne face au monde, rien ne peut être privé de miséricorde.

La crédibilité de l’Eglise passe par le chemin de l’amour miséricordieux et de la compassion. L’Eglise « vit un désir inépuisable d’offrir la miséricorde ».[8] Peut-être avons-nous parfois oublié de montrer et de vivre le chemin de la miséricorde.

D’une part, la tentation d’exiger toujours et seulement la justice a fait oublier qu’elle n’est qu’un premier pas, nécessaire et indispensable, mais l’Eglise doit aller au-delà pour atteindre un but plus haut et plus significatif.

D’autre part, il est triste de voir combien l’expérience du pardon est toujours plus rare dans notre culture. Même le mot semble parfois disparaître. Sans le témoignage du pardon, il n’y a qu’une vie inféconde et stérile, comme si l’on vivait dans un désert. Le temps est venu pour l’Eglise de retrouver la joyeuse annonce du pardon. Il est temps de revenir à l’essentiel pour se charger des faiblesses et des difficultés de nos frères. Le pardon est une force qui ressuscite en vie nouvelle et donne le courage pour regarder l’avenir avec espérance.(...)

12. L’Eglise a pour mission d’annoncer la miséricorde de Dieu, cœur battant de l’Evangile, qu’elle doit faire parvenir au cœur et à l’esprit de tous. L’Epouse du Christ adopte l’attitude du Fils de Dieu qui va à la rencontre de tous, sans exclure personne. De nos jours où l’Eglise est engagée dans la nouvelle évangélisation, le thème de la miséricorde doit être proposé avec un enthousiasme nouveau et à travers une pastorale renouvelée.

Il est déterminant pour l’Eglise et pour la crédibilité de son annonce de vivre et de témoigner elle-même de la miséricorde. Son langage et ses gestes doivent transmettre la miséricorde pour pénétrer le cœur des personnes et les inciter à retrouver le chemin du retour au Père.

La vérité première de l’Eglise est l’amour du Christ. L’Eglise se fait servante et médiatrice de cet amour qui va jusqu’au pardon et au don de soi. En conséquence, là où l’Eglise est présente, la miséricorde du Père doit être manifeste. Dans nos paroisses, les communautés, les associations et les mouvements, en bref, là où il y a des chrétiens, quiconque doit pouvoir trouver une oasis de miséricorde. PAPE FRANÇOIS
"
=============================================
Lire l’article : "Pourquoi et Comment évangéliser ?" : http://eric.jacquinet.over-blog.com/pages/Evangeliser_pourquoi_comment_-5560686.html

Un grand acte de Foi : l’Evangélisation : Le Père Cantalamessa prêche l’Avent au pape Benoît-XVI et à la Maison Pontificale.

Les quatre vagues de l’évangélisation .

****************************************************

Avis sur le mensuel d’évangélisation l1visible.
****************************************************
Si vous connaissez le mensuel gratuit l1visible , destiné à l’évangélisation,....il est proposé de répondre à un QUIZZ sur cet article en cliquant sur le lien ci-contre : >l1visible<.

Si vous ne connaisssez pas le Mensuel l1visible, vous pouvez venir en demander un ex. au presbytère.

*******************************************************

********************************************************
La Nouvelle Evangélisation en Sept points par le Cardinal DOLAN :
http://paroisse.pouilly.over-blog.com/article-la-nouvelle-evangelisation-en-7-points-99633786.html

Temoignage de Richard BORMANN : "Pourquoi L’Eglise doit évangéliser ! "

*****************************************

******************************************

Raphael C. au Colloque des 13 et 14 Oct. de la Fraternité Pentecôte, sur la 1° Annonce et la Nouvelle Evangélisation a partagé l’expérience des jeunes évangélisant avec ANUNCIO durant dix jours chaque été :
http://webtvcn.fr/?p=47241

**************************************************************

A l’occasion de la Journée missionnaire mondiale, célébrée le dimanche 16 octobre au niveau mondial, Mgr Fernando Filoni, préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples depuis le mois de mai dernier, a évoqué l’évangélisation comme l’un des plus beaux services à rendre à notre foi. Il a rappelé qu’elle favorise toujours « le développement des peuples ».

Au début du mois d’octobre, traditionnellement consacré à la mission, Mgr Filoni a accordé une interview à L’Osservatore Romano dans laquelle il évoque la Journée missionnaire mondiale qui se déroule le 16 octobre dans le monde entier. Un rendez-vous annuel « qui implique toute l’Eglise avant tout sur le plan de la prière et sur celui de la solidarité envers la mission évangélisatrice ».
Pour ce mois missionnaire, le pape a voulu confier à la réflexion des chrétiens un message intitulé ‘Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie’ et sur lequel Mgr Filoni a voulu réfléchir, soulignant trois points particuliers.
« Le premier concerne l’engagement que tous les chrétiens doivent porter à l’annonce de l’Evangile ; en tant que baptisés, en effet, nous avons un devoir précis, celui d’annoncer l’Evangile ; il s’agit de prendre au sérieux le commandement que Jésus, après la résurrection, confie aux apôtres et à tous les croyants », affirme-t-il. « Ainsi, les premiers destinataires de la vocation missionnaire sont les baptisés, donc les prêtres et les évêques ».

Le second aspect se réfère au service. « Evangéliser est le plus précieux des services que nous pouvons rendre à notre foi  ; je dirais aussi le plus beau, parce que pour un chrétien, annoncer l’Evangile signifie répondre à la volonté de Jésus », explique-t-il. « Evangéliser, en même temps, est un service à son Eglise, mais aussi un service à chaque personne, parce qu’il aide à retrouver une dimension, celle horizontale, qui complète le sens de nos relations humaines ».

Enfin, le troisième point : « il faut souligner que l’annonce de l’Evangile vivifie l’Eglise en interne, en fortifie la ferveur, en renouvelle l’engagement dans le monde et la pousse à se réajuster dans la méthodologie et dans le zèle ».
Mgr Filoni rappelle aussi que « l’évangélisation favorise toujours le développement des peuples ». « C’est une perspective qu’il ne faut pas sous-évaluer : l’annonce de l’Evangile porte et crée de la solidarité. C’est pourquoi, bien que l’évangélisation soit notre premier objectif, nous nous proposons toujours de promouvoir la solidarité envers celui qui vit dans les territoires de mission en partageant et en comprenant leurs nécessités humaines, sociales et matérielles ».

A l’occasion de cette Journée missionnaire mondiale, le préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples invite enfin les fidèles à la générosité, à condition que celle-ci « soit toujours accompagnée d’un grand amour pour les missions et d’une fervente prière quotidienne en soutien aux missionnaires et à l’annonce de l’Evangile ».

http://www.jubilezaveclemmanuel.com/2011/10/17/video-%C2%AB-frappez-et-on-ouvrira-%C2%BB/

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

info_fr {JPEG}

Dans l'Eglise

RCF Alpha

Eglise de France

Zenit, le monde de Rome

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr